Notre filière s'engage autour d’une stratégie commune de valorisation des produits par la qualité.


L'offre produit

Notre cœur de gamme représente 90 % du marché. Le haut de gamme progresse avec plus de 8% des ventes au profit des segments économiques. Plus de 70% de la première mise en marché est destinée à la GMS française. Elle est réalisée par une douzaine d’opérateurs organisés ou indépendants. Les grossistes et les détaillants représentent quant à eux moins de 20% des volumes. L’export et la transformation complètent le reste des flux commerciaux.

La segmentation

Pour vendre de la qualité, il faut un beau produit au départ et un suivi constant en rayon. Le conditionnement, colis ou sachet, doit être de calibre homogène. Historiquement, le marché privilégie un format de 5 à 10 endives par kilo.
Aujourd'hui, afin de répondre à une segmentation par l’usage et à de nouveaux modes de consommation, les opérateurs enrichissent leur gamme de nouvelles références vendues à la pièce par 2, 4 unités et plus. Ceci a été rendu possible grâce au règlement 543/2011 du 7 juin 2011.

La qualité

Depuis le 1er juillet 2009, la normalisation de l’endive n’est plus obligatoire. Après une période de transition, les producteurs ont décidé d’appliquer de manière volontaire la norme CEE - ONU Endive existante. A ce titre, en 2012, l’APEF a soutenu le maintien des calibres pour cette norme mondiale de référence et ainsi tenir compte :

  • de la demande du consommateur,
  • des attentes de nos clients prescripteurs,
  • de l’aspect technique lié à la conservation du produit.

Seule une amélioration permanente de la qualité peut garantir un développement durable des ventes.