L’endive, un caractère irrésistible

Au goût, l’endive de pleine terre est irrésistible. Y’a pas meilleur.
Jean-Christophe, agriculteur

Pour nous c’est évident : l’endive est irrésistible. Mais à l’heure où vous lisez ces lignes, vous avez peut-être un doute…

Quand vous pensez à l’endive, vous avez sûrement en tête l’image de ce légume fade et trop amer, que l’on consomme seulement en hiver… Et si on vous disait que vous aviez tort, et que l’endive est bel et bien irrésistible, et ce pour un tas de raisons ?

Oubliez les clichés et les a priori, ouvrez grand les yeux (et les papilles !) et embarquez avec nous dans ce voyage gustatif à la découverte de l’endive et de tout ce qui forge son caractère irrésistible !

L’endive, la fierté du nord

On est une région où on aime rendre service, les gens sont fiers d’être ici, on n’a pas le soleil dehors mais on l’a dans le cœur.
Christophe, agriculteur

Tout commence dans le nord. C’est sans doute le seul cliché sur l’endive qui est une réalité. La production mondiale de l’endive se concentre sur 3 pays : les Pays-Bas, la Belgique et la France, premier producteur au monde.

Et en France, c’est dans les Hauts-de-France que l’endive pousse (très) majoritairement. Le reste est réparti entre la Normandie, l’Alsace et la Bretagne. L’appellation de « chicon » a de beaux jours devant elle !

Historiquement, l’endive a toujours fait partie intégrante de cette culture et de cette identité si fortes qu’ont le Nord et ses habitants. Tout comme eux, elle a grandi au cœur d’une région où la rudesse du climat invite à des moments de convivialité et de solidarité. Avec l’endive, c’est le collectif qui prime !

Une richesse
à transmettre

Mon grand-père faisait des endives, mes parents faisaient des endives… A l’age de 10 ans, ils nous ont posé à moi, mon cousin et mon frère une simple question : est-ce qu’on reprend l’exploitation derrière eux ? On a dit oui.
Christophe, agriculteur

Un pour tous, tous pour l’endive ! Voilà comment on pourrait résumer la démarche des Producteurs d’endives de France.

En fédérant tous les endiviers français autour d’une seule et même association agricole depuis plus de 30 ans, la profession souhaite unir ses forces et son savoir-faire pour valoriser durablement sa production et pérenniser sa culture sur le territoire.

Ce sens du collectif et du partage ne s’arrête évidemment pas à la production et se retrouve jusque dans les assiettes. L’endive peut être consommée d’une multitude de façons, mais c’est quand elle est partagée qu’elle est la meilleure ! A l’apéro, avec une feuille d’endive à dipper façon guacamole, pour le brunch avec une bruschetta d’endives à la provençale, en famille autour d’un gratin d’endives façon raclette ou tout simplement braisées au barbecue… Les occasions de se retrouver grâce à l’endive ne manquent pas !

L’endive, passionnément

L’endive, c’est une passion avant tout. Mon père me l’avait transmise, et je l’ai transmise à mon garçon. C’est ma plus grande fierté.
Daniel, agriculteur

Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… L’endive, c’est à la fois une histoire de passion et de transmission.

C’est d’abord une passion qui rassemble : en 2022, la culture de l’endive représente plus de 5 000 emplois en France. Qu’ils soient indépendants ou regroupés au sein d’organisations, les producteurs d’endives, et tous ceux qui participent à sa culture, forment un véritable écosystème qui gravite autour de ce légume.

Et c’est aussi (et surtout !) une histoire de famille : plus qu’une culture, l’endive est une tradition qui se transmet de génération en génération. La plupart d’entre nous sont nés et ont grandi dans les endives et en ont naturellement fait leur métier. C’est un héritage que nous sommes fiers de faire vivre et de perpétuer à travers les générations. C’est une véritable culture, au sens propre comme au sens figuré…

Un réel savoir-faire

Il a fallu 21 jours pour qu’elle pousse, il a fallu la chauffer, l’arroser, la bichonner… Il a fallu passer tout son temps autour d’elle pour qu’elle soit prête le jour J.
Jean-Christophe, agriculteur

A l’image de l’endive une fois dans l’assiette, la culture de cette dernière peut prendre une grande variété de formes.

Du semis au conditionnement en passant par le travail de recherche et de diversification, la culture de l’endive implique différentes étapes et différents acteurs.  Pour avoir une endive croquante à souhait dans vos rayons, cela nécessite un savoir-faire particulier et surtout beaucoup d’amour et d’attention.

Et il n’y a pas qu’une façon de cultiver l’endive. En salle de pousse ou en pleine terre, chaque type de production a sa particularité et son caractère propre. Les endives produites ont en revanche toutes un point commun : leur robe blanche et jaune qui révèle un goût unique et inimitable…

Paroles d’endiviers

Au frais

Christophe, Claude et Rémy : Producteurs d’endives à SAINGHIN EN MELANTOIS (59)

Dans le noir

Daniel : Producteur d’endives blanches et rouges à VELU (62)

En pleine terre

Jean-Christophe : Producteur d’endives de pleine terre en label rouge à MARQUILLIES (59)




Un goût unique

Une endive bien blanche, bien lisse, avec un peu de jaune pour apporter le soleil, et surtout pas amère !
Christophe, agriculteur

C’est le cliché le plus courant sur l’endive, et pourtant c’est aussi le plus faux : non, l’endive n’est pas un légume trop amer.

Si votre endive l’est, c’est sûrement parce qu’elle a pris un coup de soleil… En effet, l’endive pousse naturellement dans le noir, à l’abri du soleil et de toute lumière. Protégée des rayons UV, elle garde alors sa robe d’un blanc immaculé et la garantie d’une amertume équilibrée. Si elle prend la lumière, elle verdira et sera sûrement trop amère.

Et si vous préférez adoucir cette irrésistible amertume, il existe de nombreuses recettes pour équilibrer les saveurs et sublimer ce trait de caractère unique : salade d’endives à la mangue et au jambon, fantaisie de Carmine® aux pruneaux et aux crevettes, tatin aux endives caramélisées au miel… La seule limite de l’endive, c’est votre imagination !

Finalement, ce qui vous laissera un goût amer avec l’endive, c’est de ne pas l’essayer ! Ne passez pas à côté de sa fraîcheur et de sa gourmandise…

L’endive, fraîche et gourmande

Une belle endive, avant tout, c’est de la fraîcheur. Elle doit surtout être bien brillante, bien ferme, bien pointue. Elle doit faire envie.
Daniel, agriculteur

L’endive a plus d’un tour dans son sachet. Peu calorique, riche en minéraux, en vitamines, en fibres et en oligo-éléments, elle s’effeuille délicatement pour amener un véritable vent de fraîcheur dans les assiettes.

Croquante quand elle est crue, fondante quand elle est cuite, elle se cuisine de mille façons : confite, entière, en purée, au four, en cocotte, enroulée… On peut la tremper en tartinade à l’apéro, la caraméliser au barbecue, la servir en salade ou encore en utiliser quelques feuilles pour garnir un burger, des pâtes ou une pizza. Il y a toujours une nouvelle façon de préparer l’endive pour (se) faire plaisir à table !

Crumble d’endives au roquefort et aux noix, endives façon carbonara, wok d’endives aux haricots mungo, shiitakés et sauce soja… Les endives n’attendent plus que votre créativité !

L’endive, vous n’avez pas fini de la découvrir

Vous avez maintenant tous les ingrédients pour comprendre pourquoi l’endive est irrésistible.

Légume frais et gourmand, subtilement amère, elle est destinée à être perpétuellement réinventée en cuisine et sans cesse partagée dans l’assiette. Fruit d’une tradition familiale, elle porte en elle la fierté de ses origines et la passion de ses producteurs.

Derrière elle, c’est toute une filière qui œuvre pour pérenniser sa production, innover la manière de la cultiver et offrir à l’endive un avenir radieux (mais sans trop de soleil quand même). On vous invite en coulisse ?

  • Christophe

    Producteur d’endives à SAINGHIN EN MELANTOIS (59)

  • Daniel

    Producteur d’endives blanches et rouges à VELU (62)

  • Katy

    Responsable du programme de sélection pour la diversification à la station d’ARRAS (62)

  • Jean-Christophe

    Producteur d’endives de pleine terre en label rouge à MARQUILLIES (59)

  • Maxime

    Producteurs d’endives bio à HAISNES (62)

  • Vincent

    Producteurs d’endives à HOMBLEUX (80)