Le projet CASDAR - CTPS

Exploration de la diversité génétique des chicorées endives, frisées, scaroles, en vue de la sélection de résistance à Phytophthora cryptogea et Sclerotinia sclerotiorum

Contact : laurent.cassan@endive.fr ou marc.benigni@endive.fr

Ce projet avait pour objectif la recherche de résistances génétiques, d’une part à Sclerotinia sclerotiorum, agent pathogène extrêmement polyphage chez les salades frisées, scaroles (Cichorium endivia) et endive (Cichorium intybus), et d’autre part aux souches les plus agressives (Pag3) de l’oomycète Phytophthora cryptogea spécifiquement chez l’endive. Pour y parvenir, nous avons exploré la diversité des ressources génétiques (RG) des 2 espèces de chicorées à travers l’évaluation à un stade précoce de la sensibilité/tolérance sur plantules vis-à-vis des 2 agents pathogènes en condition de laboratoire, et l’application d’un protocole fiable d’évaluation de la sensibilité/tolérance sur plantes à maturité. En premier lieu, le test de sensibilité/tolérance établi à l’encontre de S. sclerotiorum sur plantule, a permis de cribler du matériel végétal en amont des tests au champ dont le protocole a été précisé. Des accessions, identifiées comme sensibles ou tolérantes, ont montré un comportement stable dans les essais au champ et en laboratoire. Elles peuvent maintenant être utilisées comme témoins d’évaluation d’autres RG. En second lieu, le test de sensibilité à P. cryptogea Pag3 sur plantules a montré une trop grande variabilité et doit être conforté. Au sein des RG de C. intybus, des résistances partielles ont été observées sur plantes à maturité chez tous les types, et notamment chez d’anciennes accessions d’endives qu’il conviendrait de ré-exploiter. A terme, au-delà des protocoles et outils mis au point, ces travaux contribueront à une meilleure connaissance de la structuration des ressources génétiques de chicorées et permettront un élargissement de la base génétique des variétés cultivées.

Ce programme a été labellisé par Végépolys.